Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des scènes muettes, des images en noir et blanc… Tu as peut-être entendu parler de The Artist, ce curieux film français avec, comme acteurs principaux, Jean Dujardin et Bérénice Bejo. Son scénario raconte les débuts de l’histoire du cinéma aux États-Unis ! Ce film muet a remporté cette semaine cinq récompenses aux Oscars, récompenses qui sont décernées chaque année à Hollywood aux États-Unis. C’est le cocorico* du jour !
Bande annonce de « the Artist »

 

Tu as peut-être déjà vu des films muets en noir et blanc avec Charlie Chaplin. Cet acteur comique américain plus connu sous le nom de Charlot était toujours habillé en noir, portait un magnifique chapeau melon et marchait de travers en s’aidant d’une canne. Ses films datent des années 1930, c’était à l’époque de tes arrière-grands-parents. Alors que The Artist est sorti en 2011 !

Que raconte le film The Artist ?

Il nous fait découvrir l’histoire d’un acteur, qui était une star en 1927 à Hollywood, un quartier de Los Angeles, célèbre pour ses studios de cinéma. Dans les années 1920, Hollywood devint même la capitale mondiale du cinéma. Voilà pourquoi le titre est en anglais. À cette époque, cet artiste jouait dans des films muets, en noir et blanc. Quand les premiers films parlants sont arrivés, cet acteur est tombé dans l’oubli et une jeune femme a pris sa place, devenant la nouvelle star du cinéma américain.

Est-ce une histoire vraie ?

Pas vraiment, mais elle s’inspire de la vie de vrais acteurs qui vivaient à l’époque de tes arrière-grands-parents.

Pourquoi les premiers films étaient-ils muets ?

Parce qu’on ne savait pas faire autrement ! Quand le cinéma a été inventé par les frères Lumière, deux frères français, en 1895, on savait enregistrer des images mais personne ne savait graver et ajouter du son. Il faudra attendre 1927 pour découvrir le premier film parlant qui s’appelle The Jazz Singer (Le Chanteur de jazz).

Et le noir et blanc ?

C’est un peu comme pour le son… On tournait des films en noir et blanc parce qu’on ne savait pas bien manier les couleurs sur des images. En plus, cela coûtait très cher. L’un des premiers films à avoir été diffusé en couleur, c’est Le Magicien d’Oz qui date de 1939. Mais tu le connais peut-être ?

Pourquoi The Artist a-t-il tant de succès ?

Parce que ce film a le charme d’un vieux film muet avec des images en noir et blanc. En même temps, il fait participer des acteurs d’aujourd’hui comme Jean Dujardin et Bérénice Bejo qui apportent beaucoup de fantaisie et de modernité à l’histoire. Du coup, le film est très original ! Enfin, parce qu’il est drôle et émouvant.

 

Tiré du site www.1jour1actu.com 

 

* « Cocorico » est une onomatopée. C’est un mot qui imite le cri du coq. Le coq est l’un des emblèmes de la France depuis l'époque des Gaulois . L’emploi du mot « cocorico ! » est familier, il exprime une victoire française. Dans notre cas, The Artist est un cocorico pour le cinéma français à l’étranger ! Mais ce terme est à double sens car il exprime l’idée que les Français seraient les plus forts du monde ! Il est donc préférable de l’utiliser avec un peu d’humour.

 

Tag(s) : #Cinéma