Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Mme Michel, elle a l'élégance du hérisson :
à l'extérieur elle est bardée de piquants, une vraie forteresse,
mais j'ai l'intuition qu'à l'intérieur, elle est aussi simplement raffinée que les hérissons,
qui sont des petites bêtes faussement indolentes, farouchement solitaires et terriblement élégantes»
  
Muriel Barbery, née en 1969 à Casablanca au Maroc, est romancière et professeur de philosophie. Elle écrit son premier roman en 2000 : Une gourmandise . C'est le succès de la rentrée littéraire. Il sera traduit en douze langues. Son roman L'Élégance du hérisson est la surprise éditoriale de l’année 2006 : il a en effet connu 50 réimpressions et s’est vendu à 600 000 exemplaires, occupant la première place des ventes trente semaines de suite. Ce roman a obtenu de nombreux prix, dont le Prix des libraires en 2007. Le livre raconte l’histoire d’une concierge qui s’appelle Renée. Elle a cinquante-quatre ans et elle habite dans la conciergerie d’un immeuble qui se trouve 7, rue de Grenelle, à Paris. Bien que très douée et d'une immense culture générale, acquise en autodidacte en fréquentant les bibliothèques, Renée a décidé de vivre en cachant sa vraie intelligence et joue le rôle de la concierge inculte et ignorante. C'est donc en clandestine qu'elle lit du Proust, que son chat s'appelle Léon en référence à Tolstoï et qu'elle emprunte des livres de philosophie à la bibliothèque universitaire du quartier. Aucun de ces «riches suffisants» ne doit penser que sous ses airs de concierge stupide se cache une intelligence brillante et une personne cultivée. L’autre personnage du roman est Paloma, 12 ans, brillante et révoltée. Elle habite également au 7, rue de Grenelle. Elle refuse le monde des adultes qu'elle considère comme un bocal à poissons plein d'inepties et de faux semblants. C'est pourquoi elle a pris sa décision: à la fin de l'année scolaire, le jour de ses 13 ans, elle se suicidera et mettra le feu à l'appartement familial. Mais des changements surviendront quand Kakuro Ozu, un Japonais féru de culture, emménage dans l'immeuble…
 
1. Où et quand est née Muriel Barbery ? Quelle est sa profession ?
2. Quand est-ce qu’elle a écrit son premier roman ? Quel est son titre ?
3. En combien de langues est-ce que le roman « La gourmandise » a été traduit ?
4. Quel est le titre de son deuxième roman ?
5. Pendant combien de semaines le roman a occupé la première place des ventes ?
6. Quel est le Prix littéraire le plus important qu’elle a obtenu ?
7. Quels sont les trois protagonistes de ce roman ?
8. Quelle est la profession de Renée ?
9. Est-elle une personne cultivée ?
10. Quel âge a Paloma ?
11. Est-ce qu’elle habite dans le même immeuble que Renée ? Quel est son adresse ?
12. Comment est-ce que tu peux définir sa relation avec les adultes ?
13. Qu’est-ce qu’elle a décidé de faire le jour de son treizième anniversaire ?
14. De quelle nationalité est-il Kakuro Ozu 
Les personnages se présentent....
   
PALOMA

"Je m'appelle Paloma. J'ai douze ans. J'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais malgré tout cela, malgré toute cette chance et toute cette richesse, depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai."

 

Renée

"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image qu'on se fait des concierge qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants."



renee.JPG 

Kakuro Ozu

 

Et lui, c'est Kakuro Ozu, riche Japonais qui vient d'emménager dans l'immeuble. Retraité serein, il ne ressemble pas du tout à ces bourgeois qui écrasent leurs cigarettes sous le paillasson. Son arrivée pourrait bien bouleverser l'ordre des choses...

 

kakuro.JPG

 

Si vous voulez lire les interviews des acteurs et les meilleures citations du roman, visitez ce blog dédié au film « Le hérisson »

 

Tag(s) : #Cinéma