Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince

On se prépare pour connaître en chair et en os le « Petit Prince » du roman d’Antoine de Saint-Exupéry grâce aux Conversations Impossibles de Mater Lingua!

Pour ceux qui ne connaissent pas bien l’histoire, un petit résumé des thèmes et des personnages pour « préparer le cœur »

Le récit du roman

L’auteur, aviateur, tombe avec son avion en plein désert du Sahara.

Pendant qu’il s’efforce de réparer son appareil, apparaît un petit garçon qui lui demande de lui dessiner un mouton.

L’auteur apprend aussi que ce « Petit Prince » vient de l’astéroïde B 612 où il a laissé trois volcans et une rose.

Avant d’arriver sur la Terre, il a visité d’autres planètes et rencontré des gens bizarres: un roi, un vaniteux, un buveur, un businessman, un allumeur de réverbères, un géographe

Chaque planète que le Petit Prince visite peut être perçue comme une allégorie de la nature humaine. 

 

Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince
Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince
Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince
Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince
Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince
Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince

Sur la Terre, il a pu parler avec un renard qui lui a appris que pour connaître il faut « apprivoiser », et que cela rend les choses et les hommes uniques. « L’essentiel est invisible pour les yeux », dit-il.

Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince
Une "Conversation Impossible" avec le Petit Prince

Pour retrouver sa rose, Le Petit Prince repart chez lui en se faisant mordre par un serpent venimeux. L’aviateur, qui a fini de réparer son avion, quitte lui-aussi le désert. Il espère toujours le retour du Petit Prince et nous prie de le prévenir si jamais nous le rencontrons.

Un avant-goût? En direct de l'astéroïde B612 comme si vous y étiez... le Petit Prince!

Et l'histoire continue...

LA HUITIÈME PLANÈTE

Celui-ci est le conte qui a gagné le concours de Thomas Pesquet, organisé à l’occasion de son séjour sur la Station Spatiale Internationale.

Il a demandé aux élèves d’inventer une histoire sur la rencontre du Petit Prince avec un habitant d’une huitième planète.

Le protagoniste de ce conte est un larmoyeur.

Écoutez ce conte! 

Cette planète était recouverte d'eau, des bassins et lacs à perte de vue et le petit prince fit la rencontre de son habitant, le larmoyeur, qui lui expliqua qu'il s'agissait de larmes et non d'eau.

"Tu as beaucoup de larmes, observa le petit prince. Ce sont les tiennes?

- Non, ce ne sont pas les miennes. Je suis larmoyeur : ces larmes c'est mon travail. Je m'occupe des chagrins du monde. Il faut bien quelqu'un pour prendre soin des larmes des gens.

- Alors tu gardes des larmes?

- Je ne garde rien pour toujours. Nos chagrins nous appartiennent. Je les garde jusqu'à ce que leurs propriétaires soient capables de vivre avec eux. Tu vois ici, c'est le bassin des genoux écorchés. Quand les enfants apprennent à marcher, souvent, ils tombent, et alors ils pleurent. Pas parce qu'ils ont mal au corps mais parce qu'ils ont mal au cœur. Ce sont les premières hontes de ne pas réussir à faire comme les grands. Les larmes de ces enfants vont dans ce bassin. Vois comme l'eau est claire. Là-bas, c'est le lac des disparus: il est rempli des larmes versées par les gens qui ont aimé et qui ont perdu ceux qu'ils aimaient, des larmes très brillantes. Et regarde la cascade qui s'écoule ici. Tu remarques la force des larmes jaillissant violemment comme un torrent? Ce sont les larmes de colère et d'injustice. Elles sont très floues."

Le petit prince écoutait le larmoyeur et scrutait la multitude de bassins quand lui vint une question :

"Comment rends-tu aux gens leurs chagrins?

- Ça dépend des larmes versées, répondit le larmoyeur. Vois-tu, les larmes de jalousie et d'envie ne servent à personne. Je les renvoie dans les océans. Les larmes de colère, je les rends pendant l'été, cachées dans un orage. Les larmes des enfants, je les tisse finement et je les dépose au matin sur les fleurs en rosée. Quant aux larmes des disparus, j'en fabrique de petits cristaux que j'amasse et que je dépose tout en haut des plus hautes montagnes. Les Hommes appellent ça les neiges éternelles.

- Alors on finit toujours par retrouver son chagrin? demanda le petit prince.

- Oui, répondit le larmoyeur. Mais il est plus léger qu'avant. Les Hommes veulent toujours vivre plus vite, mais un chagrin, on doit prendre le temps de le comprendre et de ne pas en avoir peur. Alors il prend une petite place dans notre cœur, on vit avec lui tous les jours et il devient comme un vieil ami."

En partant, le petit prince fût rassuré en pensant que si un jour il avait du chagrin, celui-ci serait entre de bonnes mains.

Et maintenant c’est à toi !

1. Comment s’appelle ta planète?

2. Qu’est-ce qu’il y a sur ta planète?

3. Qui habite sur ta planète?

4. Qu’est-ce qu’il / elle fait?

Fais une description de ta planète et puis invente un dialogue entre le Petit Prince et l’habitant de ta planète!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :